Centres des impôts : 36 points daccueil en Ardèche dici 2022

Le Gouvernement souhaite assurer une meilleure accessibilité des services publics à la population, notamment dans les territoires ruraux où le sentiment d’abandon de l’Etat se développe. 

L’Etat souhaite également porter une attention particulière aux usagers peu familiers des outils numériques en augmentant le nombre de sites où un accueil physique de proximité sera possible. 

Cette évolution doit, par ailleurs, permettre d’améliorer les prestations offertes en matière de gestion financière et comptable des collectivités locales et de conseils aux élus, notamment pour les communes les plus petites ou les plus fragiles. 

La nouvelle organisation prévue par l’Etat doit favoriser la proximité avec les citoyens, avec au moins une structure par canton et un accès aux services publics à moins de 30 minutes. 

 L’objectif est d’augmenter le nombre d’accueil de proximité de 30% d’ici 2022.

En Ardèche, cela devrait se traduire par une présence des services fiscaux de l’Etat dans 36 communes, soit 20 de plus qu’actuellement, dont 19 de plus parmi les communes de moins de 3 500 habitants.

Les communes de Vernoux, Les Ollières, La Voulte, Saint-Julien-en-Saint-Alban et Saint Marcel d’Ardèche sont fléchées pour ouvrir de nouveaux accueils de proximité, en plus de ceux déjà existants du Cheylard, Privas, Le Teil et Bourg-Saint-Andéol.